Ciné/Séries

Astérix et Obélix au service de sa Majesté : une bonne farce Gauloise

Contre toute attente, je ne déteste pas le nouveau film des aventures de notre Gaulois préféré. Ce matin, j’étais invitée à l’avant-première d’Astérix et Obélix au service de sa Majesté au Grand Rex. Si la 3D est encore une fois inutile, le film n’est pas si mal.

Le film s’inspire de deux albums : Astérix chez les Bretons et Astérix et les Normands. Comme beaucoup de Français, je suis fan de la bande dessinée mettant en scène ce village d’irréductibles Gaulois. J’aime également beaucoup les adaptations animées. J’ai par contre été beaucoup déçue des adaptations ciné, le film de Chabat mis à part.

C’est donc à reculons que je suis allée découvrir les dernières aventures d’Astérix. Pour une fois, le film suit vraiment la trame narrative des BD. On retrouve les mêmes situations, les mêmes gags. Une vraie adaptation. Certaines scènes rappellent également beaucoup la version animée de la BD.

Le réalisateur n’en a pas fait des tonnes. Le budget semble moins important que pour les derniers films et on se concentre davantage sur l’histoire que sur les effets spéciaux ou les acteurs. En parlant des interprètes, je trouve le jeu d’Edouard Baer remarquable dans ce film. Quel joie de le retrouver dans le rôle principal à la place de l’imbuvable Christian Clavier ou du très moyen Clovis Cornillac. Si on doit encore supporter Gégé Depardieu, le reste du casting est assez convaincant. Mention spéciale à Guillaume Gallienne, qui n’est pas pensionnaire de la Comédie Française pour rien. Il est très crédible dans le rôle de Jolitorax. Le jeune Vincent Lacoste apporte également une touche de fraîcheur au film. En revanche, grosse déception du côté de Valérie Lemercier et Catherine Deneuve, qui ne sont pas du tout crédibles avec leur accent anglais trop prononcé et surtout trop surjoué. Fabrice Luchini est hilarant en Jules César. Charlotte Le Bon, qui peut décidément rivaliser avec le fameux derrière de Pippa Middleton, s’en sort plutôt bien.

Le film, depuis le titre, est bourré de référence à l’actu et au cinéma De ce fait, il s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Les différences entre les anglais et les français sont évoquées avec humour. Décidément, la culture anglaise n’a jamais été aussi présente. Depuis le mariage du prince William et les JO de Londres cet été, la culture british est au cœur de l’actu.

Les paysages sont magnifiques. Le film a été tourné en Irlande, à Malte et en Hongrie. Quel bonheur de revoir à l’écran cette fois, les paysages du Burren et les magnifiques falaises de Mohair.

Ce film est une bonne comédie française, qui fait sourire et parfois rire. De bons gags, pas trop lourdingues, un casting de choix. Un bon divertissement à savourer en ce début d’automne. Rendez-vous donc dans vos salles de ciné dès le 17 octobre pour découvrir ce film sympathique.

Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

Pas de commentaires

Donnez votre avis