Des bouts du monde, Voyages

Dans l’effervescence d’Hanoï

En revenant de notre croisière à la baie d’Halong, nous décidons de nous pointer au théâtre des marionnettes sur l’eau pour booker une séance pour le soir. Par chance, la séance de 20h n’est pas complète. Nous allons donc manger un bout dans un restaurant que nous avons déjà testé et qui sert une cuisine viet très savoureuse.

Rassasié, nous prenons place dans la salle pour le spectacle. Le théâtre des marionnettes sur l’eau est une activité incontournable pour quiconque visite Hanoï. C’est un art très ancien qui se jouait autrefois dans les campagnes. Les scénettes racontent l’histoire du pays et des légendes. Le spectacle dure une heure. J’en ai entendu tellement de mal que je m’attendais à quelque chose de bien pourri…et bien finalement c’est pas si mal. Des musiciens et chanteuses accompagnent les tableaux. A la fin de la représentation, les marionnettistes sortent de l’ombre. Pour faire fonctionner les marionnettes, ils sont immergés jusqu’au ventre dans l’eau. Impressionnant et sans doute très difficile.  


Les deux jours suivants, nous explorons la bouillonnante Hanoï. Si la ville a gardé son charme et n’est pas encore inondée de grattes ciel, se déplacer est un véritable casse-tête. Il faut éviter les motos qui roulent dans tous les sens, les piétons qui vous rentrent dedans, les touristes affolés qui ne savent plus où ils sont… Il faut dire qu’il est difficile de se repérer dans la vieille ville.

Temples, shops, restaurants de rue, massage, église, lacs sanctuaire d’Ho Chi Minh…nous visitons tous les points importants mentionnés dans notre guide. L’héritage communiste est partout, beaucoup plus qu’à Saïgon. Le mausolée d’Ho Chi Minh est un lieu sacré et les hommages à Lénine sous forme de statue ou de parc ne sont pas rares.

Mention spéciale à la cuisine de rue mais j’y reviendrai dans un autre article…

Il y a beaucoup à voir à Hanoï, beaucoup plus qu’à Saïgon, mais la vie nocturne est un peu fade. Peu d’établissement sont ouvert après minuit. Nous en profitons donc pour nous coucher tôt et commencer la journée aux premières lueurs de l’aube, comme les Vietnamiens. Et puis notre petite auberge est vraiment top. Le personnel est adorable et elle est très centrale, ce qui nous permet d’explorer toute la vieille ville et ses alentours à pieds (même si c’est crevant sous la chaleur étouffante) ! 

Le temps passe vite et c’est avec un pincement au cœur que nous quittons le Vietnam. Si Hanoï nous a épuisés, ce pays nous a profondément marqué.

Nous nous envolons pour Bangkok. 
Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

2 commentaires

  • Reply Hélène 5 avril 2013 at 12 h 58 min

    V’là le moment où j’ouvre Google Maps pour situer Hanoï par rapport à Saïgon et Sapa :p
    Bien sympa ce billet !
    Je surveille l’article prévu sur la cuisine locale ! 😉

  • Reply Mél 5 avril 2013 at 13 h 01 min

    Chris a fait une super carte avec toutes nos destinations faut qu’on trouve un moyen de l’embéder, c’est clair que ce sera plus parlant 😉

  • Donnez votre avis