Des bouts du monde, Voyages

Darwin, ville du bout du monde

C’est un jeudi matin que nous arrivons à Darwin, la capitale du Territoire du Nord. Nous faisons un rapide tour de la ville pour nous repérer, avant de rejoindre, ô surprise, le centre d’information. Nous galérons un peu à trouver un parking non payant.

Le temps est orageux et nous nous baladons vers le Wharf Precint, une partie du port offrant une petite plage au milieu de la ville mais surtout une piscine à vagues qui a l’air bien amusante. Nous continuons notre rapide tour de la ville en terminant par la rue piétonne commerçante. Darwin semble plutôt sympa mais elle n’a pas beaucoup à offrir.

Par chance, ce jeudi soir, un marché est organisé sur la plage de Mindil Beach. Nous nous pointons vers 17h30 et déjà, les places de parking sont chères. On dirait que toute la ville s’est donné rendez-vous ? Il faut dire que ce petit marché est une véritable tentation pour les gourmands. De nombreux stands permettent de déguster des plats exotiques ou plus classiques. Nous décidons de nous faire plaisir (car oui y’en a un eu marre du riz et des nouilles) et on fait travailler le porte-monnaie : brochettes asiatiques, hot dog, pizza, salade de fruits… notre estomac est aux anges. Entre deux bouchées, on apprécie les attractions de la soirée : un manieur de lassots, un joueur de Didjeridoo… On jette également un coup d’œil aux babioles proposées par les marchands mais les prix exubérants ne nous poussent pas à la consommation. Vers 21 heures, alors que le marché bat son plein, un violent orage s’abat sur la ville. En quelques secondes à peine nous sommes trempés. Une véritable tempête tropicale. C’est la panique et tout le monde prend sa voiture pour quitter les lieux. Nous attendons une bonne heure que tout le monde soit parti afin de nous mettre à la recherche d’un endroit paisible où passer la nuit. Ce sera une petite rue sombre du quartier résidentiel de Fannie Bay. La pluie, qui continue de tomber, nous empêchera de dormir. Il faut dire que Mad Max est presque une antiquité et qu’elle a des fuites.

La suite du séjour à Darwin se déroule tranquillement entre visites de musées (le Museum and art gallery of the Northern Territory possède une belle galerie d’art aborigène du Top End et une très intéressante exposition sur la tornade qui a ravagé la ville dans les années 70), balades et session internet à la bibliothèque. C’est une ville plutôt agréable. Mais la nature nous attend et nous reprenons la route direction le Kakadu National Park. 
Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

Pas de commentaires

Donnez votre avis