Mode/Beauté/Santé

J’ai testé : le salon Lucie Pham Coiffure à Lyon

J’ai des cheveux compliqués. Genre très compliqués. Fragiles, secs, bouclés, ternes. Une vraie catastrophe. Autant vous dire que les visites chez le coiffeur sont plutôt une corvée. J’ai depuis longtemps abandonné les chaînes de salon de coiffures qui ne proposent aucune offre adaptée à ma nature de cheveu et dont les remarques désobligeantes à l’encontre de ma tignasse m’ont laissé un goût amer et peu de respect pour cette profession.

Mais ça c’était avant. Lorsque j’habitais à Paris, j’ai enfin rencontré la coiffeuse de mes rêves (je vous en reparlerai dans un autre billet). Mais voilà, Lyonnaise depuis maintenant 9 mois, le cheveu en berne, je n’avais d’autre choix que de me mettre péniblement en quête d’une coiffeuse digne de ce nom dans ma nouvelle ville.

Un petit tour sur Yelp, quelques discussions avec les collègues et me voilà à prendre rendez-vous dans le salon Lucie Pham Coiffure. J’appelle le mardi pour un rendez-vous le vendredi. Voilà déjà un bon point pour le délai.

J’arrive devant le salon de Lucie situé dans le 2ème arrondissement de Lyon. On m’accueille très poliment, on me propose une boisson et une tablette avec magazines numériques pour patienter. C’est la jeune  Lay  qui va s’occuper de ma chevelure. Elle fait un diagnostic de mes cheveux, me questionne sur ce que je souhaite faire, me donne sa vision, me conseille, sans jamais me forcer la main. On part donc sur un balayage naturel, une coupe des pointes et un brushing. Elle me propose, avant d’attaquer, d’établir un devis. Je refuse, car peu importe le montant, j’ai décidé de me faire plaisir, mais j’ai trouvé la démarche très correcte.

Le salon est calme, je partage l’espace avec une seule autre cliente. La musique est relaxante et pour une fois, je me sens détendue. Alors que ma couleur pose, on me propose de nouveau une boisson. Puis viens le temps du shampoing et du soin. On m’installe sur un fauteuil massant (le pied) et   Lay  passe une vingtaine de minutes à me shampouiner et me masser le crâne et la nuque. Je ne m’y attendais pas, mais quel plaisir. Elle termine le soin de mes cheveux abîmes en me posant une serviette chaudes sur la tête, pour faire pénétrer le produit. Un vrai moment de relaxation et de détente.

Ma coiffeuse passe ensuite à la coupe. Elle a bien conscience de mes cheveux bouclés et nous avons défini ensemble la longueur à couper, ce qu’elle respectera à la lettre. Là encore, pas de mauvaise surprise. Elle me demande tout au long de la coupe si cela me convient, ce que j’apprécie beaucoup. Elle me propose ensuite un brushing souple, avec bouclettes sur les pointes. On commence du coup à voir apparaître le balayage, là encore elle me demande si la teinte me convient, si je suis satisfaite… Son brushing est impeccable et la couleur est naturelle. Je suis aux anges. Elle me donne également des conseils pour me lisser les cheveux et coiffer mes boucles.

Lucie, la patronne, viendra également me voir de temps en temps pour « surveiller » le travail de son employée et veille également à ma satisfaction.

Viens alors le moment de passer à la caisse. J’avais compté entre 150/200 euros (ce que j’aurais sûrement payé dans un salon type chaîne). Quel bonheur lorsqu’en m’expliquant en détail la facture,  m’annonce la somme de 101 euros. Du coup, j’en profite pour acheter le soin coiffant qu’elle m’a conseillé et appliqué sur les cheveux pendant le coiffage.

Je ressors totalement ravie de cette expérience de 3 heures dans le salon Lucie Pham. Lay m’a réconcilié avec les coiffeuses et je pense que cette fois, je n’attendrai pas 1 an avant de retourner les voir.

Donc si vous êtes en quête de conseils et d’une prise en charge personnalisée avec en plus un vrai moment de bien-être, je ne peux que vous conseiller ce salon. Pour connaître les tarifs et prendre rendez-vous, c’est par ici : http://luciephamcoiffure.com/index.html

Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

Pas de commentaires

Donnez votre avis