Des bouts du monde, Voyages

Ma vie d’au pair

Beaucoup se demandent ce que je fais actuellement à Sydney. Après plusieurs semaines de doutes et de réflexion, je me suis décidée pour intégrer une famille australienne comme fille au pair. Un choix assez étonnant en effet. Bien consciente que mon pitoyable niveau d’anglais ne me permettrait jamais de bosser dans mon domaine, mes options étaient donc limitées : serveuse, vendeuse ou plongeuse. Sauf que ça me motivait moyennement.

J’ai donc commencé à traîner sur les forums et sites spécialisés pour me renseigner sur le « métier » d’au pair. Et de fil en aiguille, j’ai intégré il y a un mois et demi maintenant, la famille Taylor.

Si garder des enfants n’est pas vraiment « mon truc », je dois dire que pour le moment je m’en sors plutôt pas mal (enfin,ça dépend des jours car les enfants peuvent être très difficiles). J’ai sous ma responsabilité Elizabeth (Lizzie), une fille de 9 ans et Lincoln, un petit garçon de 6 ans. Tous les deux sont scolarisés à l’école catholique à deux pas de la maison.

J’habite donc dans la banlieue sud de Sydney, près de Hurtsville, dans une charmante maison avec jardin. Le chat de la maison, Milo, m’a tout de suite adoptée. 


Mais alors comment se déroulent mes journées ? C’est très simple. Le matin, je prépare les lunch box des enfants pendant que ceux-ci déjeunent (généralement devant la TV). Je prépare ensuite les uniformes. La grande s’habille et se coiffe seule mais j’aide le plus jeune. Je prépare ensuite les cartables. Vers 8h45, nous partons en direction de l’école qui se trouve à une petite minute à pieds de la maison. Pratique !

J’ai ensuite 6h de temps libre. Puis, à 15h, je rejoins la cour de l’école pour récupérer mes petits. Goûter, devoirs, jeux (ou TV) nous occupent le reste de l’après-midi. Vers 18h, c’est l’heure du bain. La maman rentre habituellement du travail vers 18h/18H30. Je l’aide parfois à préparer le repas, mettre la table…
Les enfants se couchent vers 20H.

Les avantages ? Je suis nourrie, logée et je reçois chaque semaine de l’argent de poche directement sur mon compte bancaire. Je suis en totale immersion dans une famille australienne. Je peux donc échanger sur nos cultures respectives, noter les petites habitudes australiennes… Et surtout, je parle anglais toute la journée. En un mois, les résultats sont assez surprenants. Bref je profite de l’Australian way of life et tout ceci est vraiment très enrichissant. Alors bien sûr ce n’est pas tous les jours facile et j’ai failli abandonner plusieurs fois. Je n’ai pas vraiment l’habitude des enfants et ne suis pas très patiente. Les enfants sont gentils mais à part la TV, ils ne s’intéressent pas à grand-chose, ce qui est assez frustrant.

Mais mes observations d’au pair sur la vie à l’australienne feront l’objet d’articles postés dans la nouvelle rubrique Moi, Aussie ! 
Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

2 commentaires

  • Reply Camille 20 septembre 2013 at 8 h 06 min

    Hey ! Ça fait plaisir cet article & à vrai dire j’étais assez curieuse de savoir ce qu’il se cache derrière ce terme de « fille au pair ». Courage à toi car ayant (je pense) le même capital sympathie pour ces chers petits ça ne doit pas être « la fête à la maison tous les jours » ^^ ! Des bisous super nanny & merci beaucoup pour ton petit mot d’hier 😉 !

  • Reply Chris 26 septembre 2013 at 15 h 30 min

    Milooooooooo
    faut vraiment que jrepasse lol

    question: les enfants se lavent pas le matin alors au fait ??

    bon, on attend les nouveaux articles & impressions sinon :p

  • Donnez votre avis