Des bouts du monde, Voyages

Majestueux temples d’Angkor

Mardi matin, notre chauffeur de tuk-tuk nous attend devant la guesthouse. Aujourd’hui, il est prévu que nous fassions le « petit tour ». Nous quittons donc Siem Reap pour rejoindre l’entrée des temples, à 8 kilomètres de là. Ang, notre chauffeur, nous explique bien le parcours avant de nous déposer aux caisses. Nous payons 40 dollars chacun pour 3 jours et devons garder précieusement notre badge personnalisé avec photo s’il vous plaît.
Une fois à l’intérieur du parc, c’est une valse de tuktuk, mini van et vélos qui nous attend. Nous sommes loin d’être seuls à visiter ces merveilles. Pas facile donc de prendre de belles photos sans un Chinois ou Coréen qui pose devant chaque pierre avec le v de la victoire. Bref…

Nous commençons notre visite par le magnifique temple Bayon. Ce sont des centaines de visages sculptés qui nous scrutent, avec un regard à la fois fixe et doux. Nous restons ébahis devant la beauté de ce monument. Malgré la foule, nous apprécions chaque pierre et une âme semble se dégager de cette beauté architecturale. Ce premier temple nous fait grande impression.
C’est en sueur que nous rejoignons Ang qui nous conduit au temple suivant, Batoun, qui donne sur la terrasse su roi lépreux et des éléphants. Nous parcourrons tout cela à pieds, sous un soleil de plomb. Il faut préciser que l’ascension des temples n’est pas de tout repos. De très hauts escaliers permettent d’y accéder. Pas de place pour le vertige donc.

Nous débarquons dans un petit village, caché derrière les temples. Nous achetons un ananas frais à une famille. Cela nous redonne quelques forces. Il nous reste un temple à visiter avant de rejoindre Ang pour la pause déjeuner. Il nous conduit à l’un des restaurants qui bordent la route. Les tarifs sont beaucoup plus élevés qu’en ville nous explique-t-il. Après avoir englouti un bon riz frit et un banana shake (MA boisson depuis que je suis en Asie), nous partons en direction de Ta Phrom, la grande fierté des Cambodgiens. C’est en effet dans ce temple stupéfiant (la nature y a repris ses droits, engloutissant les pierres sous d’énormes racines), que fut tourné le film Lara Croft. C’est donc sur les pas d’Angelina Jolie que nous admirons cet amas d’arbres et de pierres. Pas facile cependant de se poser et de méditer quelques instants entourés de touristes qui ne pensent qu’à faire des photos et se fichent pas mal de contempler ces joyaux. Armés d’iPad, seul compte pour eux de prendre la pose (souvent ridicule) et ils n’hésitent pas à jouer des coudes pour vous faire dégager.

Nous visitons encore deux autres temples, plus petits, avant de nous diriger vers le plus célèbre d’entre eux, Angkor Vat. Majestueux, il surplombe un lac et s’étend sur plusieurs mètres. Il est très bien conservés et très impressionnants.
Mais il est déjà 17h et nous hâtons le pas car nous devons monter sur la montagne des singes afin d’admirer le coucher du soleil. Et il semble qu’environ un millier de personnes a eu la même idée que nous. Nous réussissons à grimper au sommet. Dans un immense capharnaüm, nous tentons d’admirer le soleil couchant. Mais ce bruit, ces immondes touristes nous gonflent tellement que nous redescendons assez rapidement. Ang nous ramène à la guesthouse. Après un bon petit repas, nous nous couchons de bonne heure. Demain, la journée commence tôt.

Nous nous réveillons à 4h du matin. A 5h, Ang vient nous chercher dans notre chambre, de peur que nous manquions le lever du soleil. Il roule à vive allure afin de nous déposer devant Angkor Vat. Armés de nos torches, nous tentons de trouver un bout d’herbe pour nous asseoir. Là encore, nous devons supporter le bruit et les manières pas toujours correctes de milliers de touristes. Mais cela vaut le coup. Le ciel se pare de tons roses et pourpres et reflète sur le lac, tandis que la lune, pleine, nous observe. Peu à peu, un soleil rouge sang apparaît derrière le temple. Le spectacle est splendide.


C’est les yeux éblouis pas tant de couleurs que nous rejoignons Ang pour une journée plutôt light. Nous visitons d’autres temples, plus ou moins bien conservés. Vers 11h, Ang nous ramène à la guesthouse. Epuisés, nous nous écroulons pour 3 heures de sommeil. L’après midi, après un léger repas, nous arpentons la ville de Siem Reap. Au programme de la soirée : resto, glace, night market et fish pédicure (pour Chris hein, hors de question que des poissons viennent me chatouiller les pieds, et surtout de payer pour ça !)

Le lendemain, c’est un long trajet en tuk tuk qui nous attend. Avec Ang et sa machine infernale, nous parcourons 36 kilomètres jusqu’à un magnifique temple. Pas question de dormir pendant le trajet car nous traversons plusieurs villages et c’est l’occasion de voir comment vivent les Cambodgiens, dans quelles conditions, d’admirer les enfants, les écoles et les cultures. La journée passe vite car nous ne visitons que 3 temples. Vers 16h, Ang nous dépose à la guesthouse. Nous le remercions pour sa prestation, sa gentillesse et sa disponibilité.

Nous en avons pris plein les mirettes pendant ces trois jours au sein des temples. Il n’est pas difficile d’imaginer l’admiration, voir la peur, qu’ils suscitaient au temps jadis. C’était vraiment une super expérience et malgré les hordes de touristes le premier jour, les deux jours suivants ont été plus calme et nous avons pu profiter de la quiétude des lieux.



Nous profitons d’une dernière soirée à Siem Reap avant de reprendre la route en direction de Bangkok. Mini van, frontières, re mini van (mais version Fast and Furious). C’est donc soulagés que nous arrivons à Bangkok le vendredi soir. Un repas pris dans la rue et dodo ! Le lendemain, nous nous occupons de notre linge sale (je ne vous épargne aucun détail) et réservons notre traversée et notre hôtel pour la suite du voyage !
Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

1 commentaire

  • Reply Chris 4 avril 2013 at 13 h 32 min

    A bas les touristes chinoooois c’est clair 🙂 !!

    Sinon, je tiens à dire que les poissons du fish pedicure, c’etait pas des petits rouges d’aquarium, mais des gros! Ils m’ont piquoré les pieds c’est abusé :p

  • Donnez votre avis