Des bouts du monde, Voyages

Malchance à Broome

Nous arrivons donc un dimanche à Broome. Après notre traditionnelle visite au centre d’information, nous partons à la découverte du centre ville, Chinatown. Il faut savoir que Broome a été bâtie comme port perlier en 1880 et qu’elle a donc attiré de nombreux asiatiques, recrutés sur les bateaux comme plongeurs. Aujourd’hui, Broome est une station balnéaire prisée des Australiens.

Le centre ville est un étonnant mélange entre le style asiatique et western. Le tour est vite bouclé et nous décidons de visiter ensuite Gantheaume Point, un beau point de vue d’où l’on peut observer à marée basse des empreintes de dinosaures. Nous nous rendons ensuite à Cable Beach, LA plage de Broome, qui s’étend sur 22kms. Elle n’a rien d’extraordinaire et elle est squattée par beaucoup trop de backpackers  à mon goût. Vers le port, nous repérons une petite plage isolée et décidons d’y passer la nuit.

Mais nous égayons notre soirée par une activité un peu particulière. Broome abrite en effet le Sun Pictures Cinema, le plus vieux cinéma en plein air du monde encore en activité. Le lieu est magique. On peut y admirer des photos du cinéma dans les années 20 ainsi que de vieux projecteurs. On croirait faire un bond dans le passé. Nous prenons place sur l’un des transats et admirons les milliers d’étoiles en dégustant nos pop corns au fromage avant que le film ne commence. Ce sera le dernier Star Trek. Seul le bruit des avions passant au dessus de nos têtes viendra troubler la séance. Les transats sont confortables et on a l’impression d’être à la plage. Ce fut une belle soirée.

La nuit se passe sans inconvénients et nous nous levons tôt afin de ne pas être dérangés par les rangers. Nous déjeunons à Cable Beach afin de profiter des douches de la plage. Mais aujourd’hui, nous avons de quoi nous occuper. Nous mettons à jour nos CV en anglais au web café du coin et en imprimons une vingtaine. Nous passons ensuite l’après midi à faire le tour de tous les complexes hôteliers, restaurants et bars du coin. Même chose le lendemain. 

Mais décidément, la chance n’est pas avec nous. Entre l’amande donnée à 6 heures du matin par un ranger (notre erreur a été de dormir deux fois au même endroit) et les refus pour le boulot (la saison ne démarre que dans trois ou quatre semaines), notre optimisme en prend un coup et nous avons du mal à apprécier notre séjour à Broome. 

Finalement, nous abandonnons l’idée de rester dans cette ville et profitons de ce qu’elle a à offrir. Nous nous intéressons au passé perlier de Broome et allons manger une dernière fois sur la plage en admirant le coucher du soleil. C’est décidé, nous poursuivrons notre route sans chercher de travail et attendrons d’être à Sydney pour cela. Car entre le stress, l’attente et les réponses négatives, le moral en prend un coup. Nous partons le lendemain, le cœur plus léger, prêts pour de nouvelles aventures et découvertes. 
Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

Pas de commentaires

Donnez votre avis