Des bouts du monde, Voyages

Motoneige et permis renne

Aujourd’hui debout 7 heures ! Après un bon petit déjeuner, nous attendons à l’accueil de l’hôtel, bien au chaud près d’un bon feu de cheminée, notre guide pour la journée. Elle vient nous chercher en mini car. Nous ne sommes pas seuls, des touristes hollandais et suisses se joignent à notre safari.
Arrivés au QG de l’organisme et après quelques explications sur le déroulement de la matinée, nous enfilons pour la première fois les fameuses combinaisons rouges et noires pour nous protéger du grand froid. Pas très évident d’enfiler ça par dessus nos pantalons de ski et nos 15 couches de pulls et sous pulls. Equipés de nos casques et nos grosses moufles, nous sortons dans le froid matinale direction le garage à motoneiges.
J’avoue que cette activité m’angoissait un peu au départ. Je ne suis pas très branchée sport mécanique et j’avais peur de ne pas savoir diriger cet engin.

Après quelques explications (en anglais of course), nous voilà parti ! La conduite se fait sans mal et je suis assez fière de moi, j’arrive à tenir la cadence même si le motoneige est assez lourd et que le vent me fouettant le visage m’arrache quelques larmes. La ballade à travers le lac gelé est très agréable. On a l’impression de rouler à travers un désert blanc qui s’étend à perte de vue.
Quelques kilomètres plus tard, nous stoppons nos machines près d’une ferme de rennes. L’endroit est magnifique, caché au milieu des sapins. Un grand feu de bois et un jus de baie chaud nous attendent pour nous réchauffer. Le propriétaire des lieux nous fait ensuite entrer dans une sorte de grand tipi pour notre cérémonie du franchissement du cercle polaire. A la manière d’un chaman il nous raconte des légendes autour d’un grand feu de bois pour ensuite nous purifier et nous délivrer de nos mauvais esprits. La cérémonie est bon enfant et notre conteur vraiment très drôle.
Mais trêve de bavardage, place à l’initiation traîneau. Nous prenons donc place sur le traîneau de bois tiré par notre ami Arsène. Le renne s’élance à travers la forêt et mine de rien, il va assez vite. Je l’avais un peu sous estimé. C’est très drôle et nous prenons un grand plaisir à faire cette activité.
Nous nous rendons ensuite dans la ferme pour nous réchauffer et boire un petit café pendant que notre guide nous donne des explications sur la vie des rennes et leur importance dans la culture lapone. Nous recevons même un permis de conduire de traîneau, valable 5 ans. Ben oui on ne sait jamais, ça peut toujours servir…Nous recevons également un certificat de franchissement du cercle polaire.
Il est malheureusement déjà l’heure de reprendre nos motoneiges et de rentrer au QG. Celui-ci étant situé en plein centre de Rovaniemi, nous demandons à rester sur place (ça nous économise une course de taxi).
Après un premier tour de la (petite) ville, on se cale au Mc Do pour manger un bout. Oui mais attention pas n’importe quel Mc Do : il s’agit du plus septentrional du monde ! Nous faisons ensuite un petit tour au centre commercial où on achète quelques souvenirs.
Nous nous dirigeons ensuite vers l’Arktikum, magnifique musée arctique de Laponie. Nous ne prenons pas le temps de le visiter.
Il est 16 heures et la nuit tombe. Nos muscles nous font terriblement souffrir (à cause de la petite séance de ski de la veille) mais nous continuons notre exploration de la ville. Nous décidons de rentrer à l’hôtel en taxi. Le système de transports en commun est en effet assez peu développé et aucun bus ne passe à proximité de notre hôtel.
Nous nous concoctons un bon petit plat de spécialités lapones achetées l’après-midi au supermarché. Epuisés, nous nous endormons des images magnifiques plein la tête.
Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

Pas de commentaires

Donnez votre avis