Des bouts du monde, Voyages

Palais royal et Wat Arun

Bon j’ai pris pas mal de retard donc je reviens sur la journée du jeudi 21 février. Chris célèbre le mariage à l’ambassade et me rejoint à l’hôtel vers 13h30. Nous partons ensuite en taxi vers le Wat Phra Kaeo, qui enferme dans ses murs le fameux Buddha d’émeraude, ainsi que le Palais Royal. Il y a foule et nous devons « louer » un pantalon et une chemise, car nous sommes trop découverts pour visiter les temples. L’ensemble de bâtiments est magnifique et grandiose. Mais le nombre de touristes gâche un peu l’ensemble. Personne ne prend la peine de regarder les infrastructures, les finitions pourtant incroyables des temples et palais. C’est à celui qui fera le plus de photos. Cette ambiance nous pèse un peu et nous accélérons le pas. 

Une heure plus tard, nous sortons de l’enceinte du Palais pour nous diriger vers le marché aux amulettes, le Tha Phra Chan Market. Des médailles, des pierre, des Buddhas et autres talismans emplissent les étals. Les fidèles examinent scrupuleusement  chaque objet, à la loupe, avant l’achat. Les Thais ne plaisantent pas avec la religion !  
Nous arrivons ensuite sur un marché alimentaire, près du fleuve. La faim se fait sentir et nous décidons de nous attabler dans un boui boui qui nous sert du porc et un plat végétarien pour moi. Nous nous offrons quelques fraises sucrées pour le dessert. 

Nous poursuivons ensuite notre route, à la recherche du quai pour traverser le fleuve Chao Phraya. Le Wat Arun est le dernier monument que nous souhaitons visiter aujourd’hui. De style Khmer, il est assez imposant. L’ascension du temple est difficile, il faut maîtriser son vertige. Les marches sont très hautes ce qui déclenche quelques fous rires entre les touristes qui galèrent à monter jusqu’au second étage. L’effort est récompensé et le temple nous offre une très belle vue sur le fleuve et Bangkok. La descente est encore plus difficile et très raide. Nous traînons encore un peu aux alentours du temple avant de reprendre le bac qui nous ramène sur l’autre rive.



Nous souhaitons à présent prendre le bateau bus pour rentrer. Pas facile de trouver le bon quai, alors nous marchons. Beaucoup. On se perd dans les petites rues et tombons par hasard sur le marché aux fleurs. Les petites mains assemblent les fleurs de jasmin en collier, qui servirons aux fidèles à orner les temples. Nous trouvons enfin le bon quai. Le bateau est blindé (c’est l’heure de pointe) mais il est très agréable de se faire fouetter le visage par la brise causée par la vitesse du bateau. Car aujourd’hui, il fait encore une chaleur étouffante. 

Nous prenons ensuite le métro, direction le sanctuaire Erawan. Chris souhaitait en effet y jeter un œil. Il y a toujours autant de fidèles attroupés autour de le petite statue, malgré la nuit qui a enveloppé la ville.

Après cette petite pause, nos jambes sont une nouvelle fois mise à rude épreuve car nous décidons de marcher jusqu’au fameux quartier Patpong et son marché de nuit. J’y fais d’ailleurs ma première négociation et achète deux beaux sacs Thaïs ainsi qu’un sarouel. C’est épuisés que nous rejoignons notre hôtel. Nous préparons nos sacs pour quitter l’hôtel tôt le lendemain. 
Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

3 commentaires

  • Reply Hélène 26 février 2013 at 13 h 04 min

    Rah le Wat Arun !! Impressionnant ! Pas pu monter jusqu’en haut quand j’y étais 😉

    • Reply Mél 26 février 2013 at 13 h 14 min

      Ouais on a pensé à toi sur le Wat Arun. La montée ça va mais la descente brrrrrr

  • Reply Chris 2 mars 2013 at 10 h 46 min

    Il est trop beau ce temple!

    En m’en rappelant, c’est clair qu’on a marché mais marché cette journéeee.
    C’est un peu galère de trouver leurs quais quand même lol

  • Donnez votre avis