Ciné/Séries

Rush : un biopic émouvant et captivant

Sur le papier, Rush, le nouveau film de Ron Howard, n’avait rien pour me séduire. Un biopic sur deux pilotes de Formule 1 des années 70, pas vraiment ma tasse de thé. Et pourtant,sans regarder la moindre bande-annonce mais juste en voyant l’affiche, j’ai décidé d’aller voir ce film sur un coup de tête.

Ces derniers mois, voyages et expatriation oblige, j’ai un peu délaissé les salles obscures. J’ai donc rattrapé quelques blockbusters bien décevants (Superman, Pacific Rim…) avec à chaque fois la désagréable impression de perdre mon temps (et des neurones).
C’est donc un peu désabusée que je me dirige dans la salle n°7 du cinéma Event de Sydney. Après une demi-heure interminable de pubs et bandes-annonces, le film commence enfin.

Et dès le début, j’étais dedans. La rivalité entre Niki Lauda et James Hunt, les courses, l’ambiance survoltée dans les gradins, le vrombissement assourdissant des moteurs, le stress des mécaniciens, l’accident spectaculaire de Lauda, son calvaire à l’hôpital, les frasques de Hunt, les fringues et décors des années 70…absolument tout dans ce film m’a captivée et tenue en haleine.

On ne s’ennuie pas une seconde. La caméra de Ron Howard nous fait vivre les courses folles et follement dangereuses de l’intérieur. Je me suis surprise à agripper mon siège très fort pendant l’une d’elles.

Je ne connaissais absolument pas l’histoire de ces deux pilotes et champions, Autrichien et Anglais, que tout sépare. Le premier est sérieux et discipliné alors que le second est fêtard et coureur de jupons.

Le casting est vraiment réussi. On ne présente plus l’Allemand Daniel Brühl, révélé par le film Good bye, Lenin ! en 2003, qui se glisse avec justesse dans la peau de Niki Lauda. C’est l’Australien Chris Hemsworth qui endosse la combinaison de James Hunt. L’occasion pour lui de prouver qu’il n’est pas qu’une belle gueule avec un marteau (Thor).

La ressemblance avec les pilotes est d’ailleurs plutôt frappante.

Chris/James

Daniel/Niki

Emotion, action, justesse… un film classique dans sa réalisation mais avec des plans vraiment incroyables pendant les courses qui font de ce film un très bon divertissement que je conseille à tous d’aller voir (même si vous détestez la F1…)

Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

Pas de commentaires

Donnez votre avis