Des bouts du monde, Voyages

Saïgon by night

Nous arrivons à Saïgon (personne ici n’appelle cette ville Ho Chi Minh) en milieu d’après-midi. Notre hôte, Paul, un ex collègue de Chris qui vit et travaille au Vietnam depuis deux ans, est là pour nous accueillir. Une fois les présentations faites, nous nous dirigeons en taxi vers la maison de Paul. Et l’immersion est immédiate. Une fois franchie les portes de l’aéroport, notre taxi s’engloutit dans un flot de scooters, de motos et de vélos. Il faut le voir pour le croire. Pardonnez moi le terme mais je n’ai jamais vu un bordel pareil. Paul nous explique qu’il ne s’y fait toujours pas et qu’il est hors de question qu’il se déplace en scooter. Comme je le comprends. Pendant le trajet, Paul en profite pour nous parler un peu de la ville, des habitudes vietnamiennes et du programme des prochains jours.

Le taxi s’engouffre dans la petite rue étroite où vit Paul. On ne peut pas faire plus typique. Notre hôte nous fait faire le tour du propriétaire : 200mcarré. On ne risque pas de se gêner. Notre chambre avec salle de bain, au deuxième étage, est aussi grande que le studio de ma sœur à Paris ! Paul nous offre un rafraîchissement sur la terrasse. Nous prenons une bonne douche, et direction le salon de massage où Paul à ses habitudes. C’est donc parti pour une heure de détente. Nous apprécions ce moment. Il faut dire que notre dos en subit de belles avec nos lourds sacs à dos et nos pieds sont énormément sollicités depuis quelques semaines. C’est donc revigorés que nous nous dirigeons vers un restaurant en terrasse, avec vue sur Saïgon et plus particulièrement sur les « Champs Elysées » de la ville. Nous commandons des boissons et plusieurs plats typiques à partager. Paul nous fait découvrir la cuisine viet et nous donne un cours de langue. On sait désormais dire merci, bonjour et les subtilités pour aborder quelqu’un. Cela nous sera très utile pour la suite du séjour. Le ventre plein, nous nous dirigeons vers le fleuve. 

L’occasion pour Paul de nous apprendre…comment traverser une rue. J’explique : les scooters sont nombreux mais ce n’est pas tout. Il y a une espèce d’inconscience collective qui consiste à faire confiance aux autres. Les scooters roulent donc dans tous les sens, parfois sur les trottoirs, se doublent sans regarder, ne ralentissent pas, et c’est donc à eux de nous éviter lorsqu’on traverse. Première règle donc : ne surtout PAS courir ! Il faut s’élancer, doucement, traverser à allure régulière. J’ai un avantage : je suis grande et les scooters me repèrent de loin. Tout un art ! C’est en vie que nous rejoignons les quais. Il fait bon et on est loin de la chaleur étouffante de la Thaïlande. Si la ballade est appréciable, il faut s’habituer (c’est désormais notre cas) à croiser des blattes et cafards mutants et des rats aussi gros que des chats.

Nous nous rendons ensuite dans un endroit branché de la ville pour écouter de la musique live en sirotant un cocktail. C’est donc dans un bar bondé de vietnamiens endimanchés que nous trouvons une table grâce à Paul qui connaît l’une des hôtesses. Et là, grand moment de solitude. A l’instant où je mets les pieds dans le bar, je regrette vraiment ma tenue de routarde que j’affectionne tant depuis que j’ai quitté la France : short jean, débardeur et tongs alors que toutes les nanas, toutes plus belles les unes que les autres, paradent dans de mini mini robe et talons vertigineux, crinière soyeuse au vent. On se croirait dans une pub l’Oréal et il n’y a que moi qui ne le vaut pas bien. Mais Chris et moi attirons tout de même les regards, étant pratiquement les seuls étrangers dans le bar. L’orchestre n’est pas mauvais et les chanteuses se relaient. Nous passons une soirée agréable à écouter de la pop viet et à siroter un bon cocktail.



Mais la fatigue commence à peser. Il faut dire que nous avons débuté notre journée à 5h30 et enchaîner deux vols. Un bon gros dodo s’impose car demain, le programme sera chargé (c’est le moins qu’on puisse dire) et original !  
Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

4 commentaires

  • Reply Anonymous 14 mars 2013 at 9 h 54 min

    Coucou ! ouai a ce qui parait faut fermer les yeux et prier pour traverser une route la bas !
    Vincent

  • Reply Anonymous 2 avril 2013 at 7 h 54 min

    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

  • Reply Anonymous 2 avril 2013 at 12 h 07 min

    Bonjour Mélissa et Christophe,
    Ce voyage au Vietnam nous rappele plein de souvenirs car nous avons visité ce pays du Nord au Sud.
    C’est extraordinaire ce que vous faîtes, bravo.
    Nous espérons qu’installé en Australie vous aurez le temps de nous envoyer plus de photos avec Picasa.
    Pouvez vous nous dire si vous avez reçu ce message.
    Bisous à tous les deux
    Marie Chantal et Pascal

  • Reply Chris 4 avril 2013 at 14 h 09 min

    un des meilleurs souvenirs cette premiere soirée avec Paul !
    A noter que leurs chanteurs sont vraiment tres forts!!

    @Marie-Chantal et Pascal : merci 🙂 !! message tres bien reçu oui, pas de souci. C’est promis, pour les photos, en plus de flickr :). Grosses bises

  • Donnez votre avis