Des bouts du monde, Voyages

Seychelles (Jour 2 ) : La magnifique Anse Lazio

Ce matin, debout 7 heures. La chaleur et le soleil qui tape contre la baie vitrée nous empêche de dormir plus longtemps. Une fois prêts, nous nous rendons dans la salle de restaurant pour déguster un appétissant petit déjeuner. Les différentes confitures (Corossol, Coco, Gingembre, Papaye, Mangue…) nous attirent et nous ne savons que choisir. Le ventre plein, nous nous dirigeons vers la jetée en prenant un raccourci derrière la guest house. Nous attendons ensuite le bus et nous nous rendons compte que nous n’avons pas de Roupilles pour payer le bus. Notre chauffeur de taxi de la veille nous reconnaît et nous propose de nous emmener à un bureau de change. Il nous ramène ensuite à la jetée. Nous poirotons encore une bonne demi heure en plein soleil avant que le bus n’arrive.

 

Les bus aux Seychelles sont une véritable attraction. Les conducteurs roulent comme des malades, peinent dans les montées, freinent comme des brutes. Mi apeurés, mi amusés, nous profitons du voyage pour nous repérer et profiter du paysage.
Le bus nous dépose enfin à notre arrêt mais il nous reste bien 1.5kilomètres à pieds avant d’atteindre la fameuse Anse Lazio, l’une des plus belles plages de Praslin selon les guides.
Ma crise d’asthme ne s’est pas atténuée et j’attaque la côte avec beaucoup de difficultés. J’ai l’impression que mon cœur va lâcher. Mais une fois arrivés au bout de la route, la souffrance en valait vraiment la peine ! La vue est splendide, les touristes peu nombreux, nous avons la plage pour nous seuls.  Nous nous installons à l’ombre d’un palmier et fonçons nous rafraichir dans l’eau. C’est notre premier bain de mer ! L’eau est à peu près à la même température que l’air. Aucune sensation de froid, même pas en sortant. Nous n’en revenons pas.  Chris n’ayant toujours pas reçu son sac, nous nous partageons mon masque et mon tuba. Nous apercevons quelques poissons mais les vagues se font de plus en plus intenses.
Nous nous amusons comme des petits fous dans l’eau.  Le temps passe vite et il est déjà 12h30. Nous remballons nos affaires pour nous attabler au petit restaurant les pieds dans le sable qui se situe sur la plage. Le lieu est touristique et les prix un peu chers mais quelle vue ! La nourriture, créole, est copieuse et délicieuse. Raisonnables, nous ne prenons qu’un plat. Après notre festin, nous retournons sur la plage pour une séance photo et une dernière baignade. Le bus passe vers 15h20 et il faut une bonne vingtaine de minutes pour rejoindre la route principale.
A l’arrêt de bus, nous discutons avec un couple de Français. Le bus arrive enfin. Nous ne rentrons pas de suite à la guest house et faisons un détour par Côte d’Or, l’un des centres un peu touristiques de Praslin. Nous passons au centre de plongée pour nous renseigner et booker notre baptême de plongée.
Une fois cela fait, nous achetons quelques rafraîchissements dans une petite épicerie et nous installons sur la plage de Côte d’Or pour nous désaltérer et profiter de la fin de journée.
Mais il est temps de reprendre le bus pour rejoindre la guest house. La nuit tombe en effet très vite aux Seychelles. A 18h30, il fait nuit noire.
Nous arrivons à la guest house vers 18h et fonçons piquer une tête dans la piscine et admirer une nouvelle fois le coucher de soleil. Chris récupère enfin son sac. Au restaurant, nous faisons connaissance avec le couple de retraités français (Pascal et Marie-Chantal), avec qui nous allons faire l’excursion du lendemain. Après un bon repas, nous filons nous coucher (nous ne nous sommes jamais couchés aussi tôt que pendant ces deux semaines) car une journée intense nous attend le lendemain.

Article précédent Article suivant

Vous devriez aimer...

1 commentaire

  • Reply Chris 17 novembre 2012 at 22 h 01 min

    c clair c des malades les conducteurs de bus^^ 🙂

    ps: jveux retourner à la Anse Lazio (c 1 des plus belles plage du monde mm en fait :d) et manger de la confiture à la noix de cocoooo

  • Donnez votre avis