Tous les articles liés à

City Breaks

City break

Lisbonne : 5 bons plans et astuces pour un week-end réussi

Le week-end dernier, l’homme et moi avons visité la belle Lisbonne. Si la pluie a un peu joué les troubles fêtes, la beauté de la ville nous a vite fait oublié ce petit désagrément. Quel dépaysement. Nous sommes en plus tombé pendant les fêtes de Saint Antoine. C’était la folie dans les rues. Ambiance féria puissance mille. Ce city break nous a enchanté.

Voici donc cher visiteur mes 5 commandements pour un week-end à Lisbonne réussi !

Lire la suite

Des bouts du monde, Voyages

Sydney : journée câlins avec les kangourous et koalas du Featherdale Wildlife Park

PC011104 (Copier)PC010885 (Copier)PC010886 (Copier)PC010888 (Copier)PC010889 (Copier)PC010890 (Copier)
PC010892 (Copier)PC010893 (Copier)PC010896 (Copier)PC010899 (Copier)PC010900 (Copier)PC010906 (Copier)
PC010907 (Copier)PC010911 (Copier)PC010912 (Copier)PC010913 (Copier)PC010915 (Copier)PC010918 (Copier)
PC010921 (Copier)PC010922 (Copier)PC010925 (Copier)PC010929 (Copier)PC010931 (Copier)PC010934 (Copier)

Le 1er décembre dernier, alors que tous les Australiens étaient occupés à décorer leurs maisons pour les fêtes de fin d’année, Chris et moi avons décidé de passer la journée en compagnie de kangourous et de koalas. 
Nous prenons donc le train à Central Station. 40 minutes plus tard, nous devons attendre (loooooongtemps) un bus qui nous dépose devant le  Featherdale Wildlife Park. Grâce à nos super vouchers, nous économisons 20% sur le prix de l’entrée (y’a pas de petites économies…)
Nous arrivons assez rapidement dans le monde des koalas. Ils sont en quasi liberté et nous pouvons même prendre une photo en les câlinant. Mais pas question de les effrayer ou de les toucher n’importe comment. Les gardiens sont là pour veiller au bon déroulement des opérations. Heureux comme des gamins, nous poursuivons notre exploration du parc. Quelle ne fût pas notre surprise en découvrant un immense enclos avec des kangourous en liberté. Toutes sortes de marsupiaux nous entourent et n’attendent qu’une chose : que nous les nourrissons. Pour la modique somme d’1 dollar, nous pouvons acheter un petit cornet garni d’herbes fraîches et de granulés. Il suffit alors de présenter le cornet au marsupial qui se réjouit de ce petit extra. Pendant qu’il mange, vous pouvez donc le caresser. Si les koalas ont le poil rêche, les kangourous sont vraiment très doux. Nous passons des heures en leur compagnie. 
Après un rapide lunch à la cafétéria du parc, nous poursuivons notre balade. Diable de Tasmanie, Dingos, oiseaux, pingouins… nous nous rendons compte à quel point la faune australienne est riche. 
Avant de quitter le parc, nous retournons voir nos amis les kangourous, pour un dernier câlin. C’est enchanté et complètement détendus que nous quittons le parc. 
Je profite de cet article pour faire un petit aparté. La page Facebook du blog (ICI), est publique. Même si vous n’êtes pas inscrit sur ce réseau social, vous pouvez consulter la page à tout moment. Il y a d’ailleurs quelques photos inédites (ICI). 
Des bouts du monde, Voyages

Sydney : Coogee to Bondi et Sculptures by the sea

PB020631 (Copier)PB020485 (Copier)PB020487 (Copier)PB020488 (Copier)PB020489 (Copier)PB020495 - Copie (Copier)
PB020496 - Copie (Copier)PB020497 (Copier)PB020499 (Copier)PB020500 (Copier)PB020501 (Copier)PB020502 (Copier)
PB020504 - Copie (Copier)PB020508 (Copier)PB020509 (Copier)PB020511 (Copier)PB020515 (Copier)PB020518 (Copier)
PB020519 (Copier)PB020521 (Copier)PB020522 (Copier)PB020525 (Copier)PB020526 (Copier)PB020528 (Copier)

Samedi 3 novembre, nous enfilons nos shorts et nos tongs pour une balade mythique de Sydney : la marche de 5,5 kms qui relie Bondi Beach et Coogee Beach. Nous avions déjà parcouru un bout de cette marche en avril dernier, sous la pluie. Il y a foule à la station de train de Bondi Junction en ce samedi ensoleillé et il faut patienter au moins une bonne heure pour pouvoir monter dans l’un des bus qui dessert Bondi Beach. Mais comme nous sommes des petits malins, nous décidons de nous rendre à Cogee pour rejoindre Bondi par la fameuse balade. Bingo : le bus est désert et en 15 min, nous sommes sur la charmante plage de Coogee. 
Les surfeurs sont de sortie et le Saving Club s’entraîne sur la plage. Nous nous installons en hauteur pour un pic nic improvisé. Nous marchons un peu et décidons de profiter du sable blanc et de l’ambiance décontractée de Bronte Beach. Nous poursuivons notre visite du littoral et traversons des petites plages toutes plus charmantes les unes que les autres. 
 A partir de Tamarama, nous tombons sur le festival Sculptures by the sea. Chaque année, des artistes exposent leurs œuvres le long de la balade. C’est vraiment très original et certaines sculptures se démarquent vraiment. L’art à portée de tous et intégrée à la nature : tout ce que j’aime. Cela ajoute donc un attrait supplémentaire à la balade. Il y a foule mais cela reste agréable. Nous arrivons vers le bien connu Bondi Icebergs Swimming Club. 
La plage de Bondi Beach s’étend devant nous. Les surfeurs s’en donnent à cœur joie et les nageurs affrontent les vagues gelées de l’Océan. Nous nous baladons le long de la plage. L’animation est à son comble. Les bars sont bondés et les familles prennent d’assaut les restaurants.On a vraiment l’impression d’être en vacances et je retrouve un peu de mon sud natal dans cette ambiance décontractée et bohème. Nous repérons un petit restaurant brésilien et nous attablons pour déguster une bonne salade (et de la viande pour Chris) en arrosant le tout d’une bonne bière bien fraîche. Mais il est déjà 21 heures et un long trajet m’attend pour rejoindre ma banlieue.
Des bouts du monde, Voyages

Sydney : dimanche ensoleillé à Manly

P9290178 (Copier)P9290140 (Copier)P9290141 (Copier)P9290142 (Copier)P9290143 (Copier)P9290146 (Copier)
P9290147 (Copier)P9290149 (Copier)P9290150 (Copier)P9290153 (Copier)P9290155 (Copier)P9290156 (Copier)
P9290158 (Copier)P9290159 (Copier)P9290160 (Copier)P9290162 (Copier)P9290164 (Copier)P9290166 (Copier)
P9290167 (Copier)P9290168 (Copier)P9290170 (Copier)P9290172 (Copier)P9290174 (Copier)P9290175 (Copier)

Dimanche 29 septembre, Chris et moi prenons le ferry vers 10h30 pour rejoindre le quartier de Manly (que nous avions déjà un peu visité lors de notre premier séjour en avril dernier). C’est sous un soleil de plomb que nous nous dirigeons d’abord vers le Manly Sealife Aquarium, dernier tickets de notre super pack touriste ! Heureusement que nous n’avons pas payé le prix fort. L’aquarium est vraiment moyen. Les requins et raies se disputent un tunnel trop petit et les pingouins, attraction phare de cet aquarium, nous regardent l’oeil hagard, complètement effrayé par les cris d’enfants irrespectueux. Nous ne nous attardons pas. 
Nous rejoignons l’allée principale qui mène à la célèbre plage pour acheter un fish and chips pas terrible que nous dégustons en regardant la vue. Les surfeurs s’en donnent à coeur joie et les Sydneysiders ont sorti maillots et bikinis pour cette journée estivale. La plage est bondée ! 
Nous enfilons ensuite nos baskets pour nous attaquer à la balade de trois heures à travers le National Park. Si la vue est spectaculaire en longeant les falaises, la promenade est vraiment inintéressante dans “les terres”. 
Heureusement, nous tombons sur un lookout qui nous offre un magnifique panorama sur la baie et la city. Nous profitons de ce beau point de vue avant de rejoindre au pas de course le quai. Ce soir je dois faire du baby sitting à la maison et il ne faut pas que je traîne !